Mosaïque savoure le succès

Mosaïque savoure le succès
« Le roi te touche, dieu te guérit », dit le jeune roi Charles IX aux pestiférés sur les marches de l’église de Bidache.© PHOTO 

PHOTO J. W.
Un succès considérable a marqué, jeudi dernier, le premier des quatre Jeudis de Bidache estivaux organisés par l’association Mosaïque, avec ses bénévoles prêts à affronter des averses qui, finalement, se seront abstenues de gâcher la fête.

Dans le joli petit village charnègue, richement pavoisé et presque entièrement débarrassé de ses automobiles ventouses, il s’agissait d’abord d’un passe rues dynamique avec des interventions savantes et drôles d’Éric Bur, président de l’organisation Bidache culture.

Sept saynètes ont été entièrement imaginées, mises en mots comme en scène et jouées par des dizaines d’amateurs aux beaux costumes d’époque Renaissance. Tous sont adhérents de Mosaïque. Puis venait le temps du souper aux chandelles servi sur la vaste terrasse nord du château des Gramont, toisant de haut la Bidouze désormais apaisée. Moment d’exception dans la magie des ruines imposantes, rendues mystérieuses par le soleil couchant.

250 convives au repas

Les animations ont été confiées soit à des formations reconnues (ballets, chœurs et ensembles instrumentaux folkloriques, troupe de jongleurs et cracheurs de feu professionnels), soit aux comédiens locaux forts de tant de répétitions sous l’égide de Patrick Baylou, le président de Mosaïque.

Plus de 250 convives, traités en grands seigneurs, ont dégusté, outre les mets inspirés de la cuisine locale, la succession ininterrompue des spectacles. Sur une haute estrade trônaient les invités de marque, personnages élevés de l’histoire de France.

Après la pluie…

Car c’est l’histoire majuscule qu’on pouvait toucher du doigt, au long d’une manifestation supposée retracer la visite à la mi-juillet 1565 faite à Bidache au comte de Gramont par Catherine de Médicis et son fils, Charles IX, promoteurs d’une indispensable réconciliation entre Français déchirés par les guerres de religion. Peu de jours après les inonda- tions catastrophiques du vendredi 4 juillet, l’événement « Renaissance » créé par Mosaïque témoignait que le pays de Bidache, en appui sur le legs des anciens, n’entend céder ni aux caprices ni aux injures du temps.

Renseignements concernant les trois prochaines Jeudis de Bidache accessibles par l’office de tourisme 05 59 56 03 49 et le site de l’association www.mosaique-bidache.fr