Notre histoire

Bienvenu(e) sur le site de l’association Mosaïque, nous allons vous conter l’Histoire et notre histoire…

 

L’Histoire : les Gramont et le château

L’ancien canton de Bidache correspond à peu près à l’ancien duché de Gramont constitué sous l’Ancien Régime par les possessions des seigneurs de Gramont. Il a la particularité d’être localisé à la jonction de la Gascogne, du Béarn et du Pays-Basque (Basse Navarre et Labourd). Cette situation frontalière a permis aux Gramont de s’affirmer seuls maîtres après Dieu sur leur terre de Bidache. Ils furent reconnus souverains dans les limites de l’actuelle commune de Bidache, seulement au XVIe Siècle.

Construit au XIIe siècle, le château de Bidache est une première fois détruit en 1250.

La forteresse médiévale reconstruite est à nouveau assiégée et brûlée en 1523 par les troupes de l’Empereur Charles Quint. L’incendie est tel que les défenseurs périssent tous dans les flammes, à l’exception de quelques-uns qui, se précipitant du haut des murs, préfèrent mourir percés par les piques, au bout desquelles l’ennemi les reçoit. Bientôt remis en état, le château s’agrandit de nouveaux bâtiments et de jardins admirables jusqu’au XVIIIe siècles. Transformé en hôpital militaire pendant la Révolution, l’antique demeure subit un vandalisme qui affecte son mobilier. Cependant, l’essentiel des bâtiments survit en bon état jusqu’à la malheureuse nuit du 23 février 1796. Cette nuit là, pendant dix heures de temps, un incendie livra définitivement aux flammes ce qui fut un des plus beaux monuments

Les murs ruinés se dressent encore avec majesté. On peut en admirer les vestiges : un donjon circulaire, deux corps de logis, des bas-reliefs et autres décoration du plus grand intérêt.

Aujourd’hui le château est sécurisé, et vous pourrez admirer du haut de son donjon un panorama à 360° sur la vallée de la Bidouze et les Pyrénées. Autant de trésors qui ne demandent qu’à vivre et à accueillir des visiteurs.

 

image

Notre histoire : Bidache le Passé Recomposé : spectacle historique en juillet/août

Les Jeudis de Bidache ont vu le jour en 2007 sous la forme d’une déambulation dans le village, chaque jeudi de juillet et d’août. Au fil des années, ils se sont étoffés de spectacles (concerts ou autres), de saynètes avec personnages costumés, et enfin en dîner-spectacles (avec animations). En 2017 le Spectacle Historique de l’association Mosaïque est devenu «Bidache le passé recomposé».

Se déroulant dorénavant sur 6 jours répartis sur le dernier weekend de juillet et le premier d’août, cette nouvelle formule privilégie désormais le confort du spectateur. En effet elle se déroule en fixe sur l’esplanade, devant le château de Bidache. 500 places assises sur des gradins, avec un accès handicapé possible sont désormais proposées aux spectateurs.

Le spectacle est précédé par une visite gratuite et commentée du village. Il est possible de se restaurer à l’issue du spectacle sur l’esplanade du château avec des animations offertes par les comédiens et artistes de la troupe.

Chaque soirée se clôture avec panache aux alentours de 23 heures par un final pyrotechnique toujours très apprécié.

 

 

Notre association :

L’association Mosaïque est une association culturelle de type loi 1901 ayant comme membre d’honneur l’actuel Duc de Gramont, Antoine XV et le soutien de sa mère Catherine de Gramont.

C’est surtout une dynamique créatrice fondée sur le bénévolat et le partenariat ayant une ambition : faire vivre et animer le village, en s’appuyant sur son passé historique.

Notre association permet de renforcer les liens intergénérationnels entre les différents bénévoles issus du pays de Bidache, mais aussi de Saint Palais, du BAB, et du sud des Landes.

Ces moments sont une opportunité pour tous de partager un espace d’échange de savoir-faire, avec des artistes professionnels (cavaliers, chevaliers, cracheur de feu, danseurs) et des passionnés d’histoire.

A travers ce spectacle nous espérons sensibiliser les jeunes et moins jeunes à la passionnante et riche histoire de notre canton qui a participé à la grande Histoire…

L’association défend aussi l’accès à la culture pour tous et toutes (places handicapés).

Les tarifs restent très abordables avec la gratuité pour les moins de 11 ans et les accompagnants des personnes à mobilité réduite.